( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/lang.php on line 32
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.03581340320charger_fonction( )../assembler.php:133
60.03581340708include_spip( )../utils.php:45
70.03771434116include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public/parametrer.php' )../utils.php:82
80.04031485420include_spip( )../parametrer.php:20
90.04161591188include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/lang.php' )../utils.php:82
100.04411689116utiliser_langue_site( )../lang.php:367
110.04411689116changer_langue( )../lang.php:279

( ! ) Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php on line 38
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.07542527380charger_fonction( )../parametrer.php:317
70.07542527760include_spip( )../utils.php:45
80.07702694996include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public/composer.php' )../utils.php:82
90.07702695080include_spip( )../composer.php:16
100.07983004696include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/indexation.php' )../utils.php:82
110.07983004776include_spip( )../indexation.php:16
120.08043025136include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/base/create.php' )../utils.php:82
130.08043025216include_spip( )../create.php:15
140.08133100276include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php' )../utils.php:82
150.08133100276initialiser_sel( )../acces.php:235
160.08133100404creer_pass_aleatoire( )../acces.php:126

( ! ) Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php on line 39
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.07542527380charger_fonction( )../parametrer.php:317
70.07542527760include_spip( )../utils.php:45
80.07702694996include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public/composer.php' )../utils.php:82
90.07702695080include_spip( )../composer.php:16
100.07983004696include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/indexation.php' )../utils.php:82
110.07983004776include_spip( )../indexation.php:16
120.08043025136include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/base/create.php' )../utils.php:82
130.08043025216include_spip( )../create.php:15
140.08133100276include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php' )../utils.php:82
150.08133100276initialiser_sel( )../acces.php:235
160.08133100404creer_pass_aleatoire( )../acces.php:126

( ! ) Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php on line 40
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.07542527380charger_fonction( )../parametrer.php:317
70.07542527760include_spip( )../utils.php:45
80.07702694996include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public/composer.php' )../utils.php:82
90.07702695080include_spip( )../composer.php:16
100.07983004696include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/indexation.php' )../utils.php:82
110.07983004776include_spip( )../indexation.php:16
120.08043025136include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/base/create.php' )../utils.php:82
130.08043025216include_spip( )../create.php:15
140.08133100276include_once( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/acces.php' )../utils.php:82
150.08133100276initialiser_sel( )../acces.php:235
160.08133100404creer_pass_aleatoire( )../acces.php:126

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/flock.php on line 60
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.09704247184public_composer_dist( )../parametrer.php:319
70.09824247956lire_fichier( )../composer.php:47

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11414795500BOUCLE_meta2html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1304
80.11464799200propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:137
90.11464799200traiter_raccourcis( )../texte.php:1525

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12194841648vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1136

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12204841720vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1140

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 561
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12204841720vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1140

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 609
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12214841720nom_jour( )../composer.php(48) : eval()'d code:1140
90.12214841872affdate_base( )../filtres.php:790
100.12214841872recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 619
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12214841720nom_jour( )../composer.php(48) : eval()'d code:1140
90.12214841872affdate_base( )../filtres.php:790
100.12214841872recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12495010008vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1142

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 561
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12495010008vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1142

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 609
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12515020248affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:1142
90.12515020324affdate_base( )../filtres.php:825
100.12515020396recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 619
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12515020248affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:1142
90.12515020324affdate_base( )../filtres.php:825
100.12515020396recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/flock.php on line 60
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.12535020672recuperer_fond( )../composer.php(48) : eval()'d code:1145
90.12535021016inclure_page( )../assembler.php:399
100.12545022180public_parametrer_dist( )../assembler.php:233
110.12905023196public_composer_dist( )../parametrer.php:319
120.12975023920lire_fichier( )../composer.php:47

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.13355006440propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:1150
90.13355006440traiter_raccourcis( )../texte.php:1525

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.26825021124BOUCLE_auteurshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1192
90.26895023348propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:704
100.26895023348traiter_raccourcis( )../texte.php:1525

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.27015032736propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:1213
90.27025032736traiter_raccourcis( )../texte.php:1525

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.32615076956BOUCLE_forums_lienshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1254
90.34445079280vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1035

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 561
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.32615076956BOUCLE_forums_lienshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1254
90.34445079280vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:1035

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 609
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.32615076956BOUCLE_forums_lienshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1254
90.34455089520affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:1035
100.34455089596affdate_base( )../filtres.php:825
110.34455089668recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 619
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.32615076956BOUCLE_forums_lienshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1254
90.34455089520affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:1035
100.34455089596affdate_base( )../filtres.php:825
110.34455089668recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34625101484vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:922

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 561
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34625101484vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:922

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 609
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34635101484affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:922
100.34635101560affdate_base( )../filtres.php:825
110.34635101632recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 619
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34635101484affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:922
100.34635101560affdate_base( )../filtres.php:825
110.34635101632recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34705111952propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:938
100.34715111952traiter_raccourcis( )../texte.php:1525

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 560
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34775122804BOUCLE_filshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:965
100.34845126272vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:819

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 561
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34775122804BOUCLE_filshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:965
100.34845126272vider_date( )../composer.php(48) : eval()'d code:819

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 609
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34775122804BOUCLE_filshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:965
100.34855126272affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:819
110.34855126348affdate_base( )../filtres.php:825
120.34855126420recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/filtres.php on line 619
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34775122804BOUCLE_filshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:965
100.34855126272affdate( )../composer.php(48) : eval()'d code:819
110.34855126348affdate_base( )../filtres.php:825
120.34855126420recup_date( )../filtres.php:693

( ! ) Deprecated: Function ereg() is deprecated in /var/alternc/html/z/zombie/ecrire/inc/texte.php on line 1428
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0009329188{main}( )../spip.php:0
20.0144941476include( '/var/alternc/html/z/zombie/ecrire/public.php' )../spip.php:24
30.01621080720public_assembler_dist( )../public.php:99
40.01621080948assembler_page( )../assembler.php:60
50.04751707452public_parametrer_dist( )../assembler.php:134
60.10774655708html_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../parametrer.php:321
70.11704799256BOUCLE_principalehtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1325
80.34545098892BOUCLE_forumshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:1270
90.34775122804BOUCLE_filshtml_cacdcec900dda37f91a9aadf1f0cd7f1( )../composer.php(48) : eval()'d code:965
100.34935136708propre( )../composer.php(48) : eval()'d code:835
110.34935136708traiter_raccourcis( )../texte.php:1525
ZOMBIE - L'Union Africaine : évolutions et perspectives

Accueil | Qui sommes-nous? | Liens dézombificateurs | Participez !! | FAQ | Admin

Zombie Zombie

Rechercher avec Scroogle:

zombiemedia.orgweb

ZOMBIE est un espace libre de discussion et de mise en commun d'informations et d'idées afin de contrer la désinformation, promouvoir la pensée critique et encourager l'action constructive.

Écrivez-nous à zombie [at] zombie.lautre.net

*Art et culture

*Droits et libertés

*Environnement

*Idéologies et religions

*Individus et société

*Médias

*Politique internationale

*Politiques nationales

*Science et technologie

Vous inscrire sur ce site

L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Vous êtes ici : Accueil > Politique internationale > Politique Internationale - Autres

L’Union Africaine : évolutions et perspectives

mardi 11 novembre 2003, par Martial TCHENZETTE

Tandem ! Elle est enfin arrivée. L’Union Africaine ,le nouvel espoir des africains est né. Comme le dit le professeur Maurice KAMTO , il est toujours difficile et risqué d’écrire l’histoire immédiate .Les faits sont tout chauds encore et les passions ne sont point apaisées1 .Il n’est pas aisé de trouver le recul nécessaire pour vaincre cette pression du quotidien. L’Union Africaine est toute récente encore et peu à peu fait ses tous premiers pas qui à en croire un bon nombre d’observateurs restent assez théoriques.

Parler du théorique, précisons le in limine litis ne renvoie pas à jeter l’anathème sur les réalisations africaines dont on ne doute point de la fiabilité. L’Afrique sans abus

aucun serait le continent qui a mis en œuvre une kyrielle de projet jamais mis en pratique. On comprends dès lors la méfiance de certains lorsqu’un nouveau projet est annoncé. Ce n’est pas que l’Afrique soit maudite2 mais c’est juste que le continent africain continue d’être un objet dans l’arène internationale, ce qui est particulièrement regrettable pour un espace territoriale qui est à la quête d’une place dans la direction des affaires du monde. A vaincre sans péril on triomphe sans gloire nous rappelait Corneille dans le cid. on se devrait ainsi de reconnaître que les multiples échecs du passe ne peuvent que permettre de rendre plus solide la nouvelle organisation dont l’évolution (I) et les perspectives méritent d’être étudiées (II).

..::Rubrique::..

Politique Internationale - Autres

Récents articles dans cette rubrique

* L’Afrique entre multinationales et privatisations : ce que pense le MLAN
* Avec l’Union Africaine l’Afrique subsaharienne va-t-elle bien repartir ?
* POKER MENTEUR, la politique de la carotte et du bâton.
* L’anti-américanisme de José Marti
* Le Développement ; un cadeau empoisonné pour le Sud

TYPE D'ARTICLE

Actualité

Récents articles du même type

* Scandale à McGill
* Une vidéo Foie gras IGP Sud Ouest censurée par YouTube !
* Tous les lapins et les œufs ne sont pas en chocolat !
* Combien d’arbres sont abattus inutilement pour l’impression des notes de cours et des manuels scolaires ?
* Agriculture durable sur www.education.pmaf.org

Récentes brèves du même type

* Les gouvernements doivent réinvestir dans le logement social
* La mortalité maternelle en Afghanistan, un record mondial qui laisse indifférent
* Italie, l’usine Fiat de Pomigliano... En grève sans le syndicat !
* Pour quelle raison la guerre en Afghanisan ? Personne n’en parle !
* Parution de la brochure Du nationalisme à l’internationalisme

Auteur(s):

Martial TCHENZETTE
Je suis né le 27 juillet 1981 à Douala au Cameroun.je suis licencié en droit et sciences politiques de l’université de DSCHANG au Cameroun .Je suis aussi titulaire d`une maîtrise et d’un DESS en relations internationales de l`Institut des Relations Internationales du Cameroun et d`un diplome de second cycle en sciences politiques .Je suis par ailleurs en cycle de doctorat option droit international public à l’université de Douala au Cameroun. J’essaie de concilier mon activité de chercheur à la profession de diplomate que j’exerce à la Direction des Affaires d’Amérique et des Caraïbes au Ministère des Relations Extérieures du Cameroun.J’ai été co-rédacteur de la page étrangère de la revue l’EQUATORIAL et expert en charge des questions africaines à la Radio Francophone Iranienne.

*autres articles du même auteur

imprimerImprimer cet article

I-LE PROCESSUS EVOLUTIONNEL DE L’UNION AFRICAINE.

L’évolution de l’Union Africaine que nous exposerons nous amènera à étudier l’origine de l’Union ,de la mutation de l’OUA3 à l’Union Africaine4.Cependant notre analyse ici ne s’arrêtera pas seulement à ressortir la genèse de l’Union Africaine (A) mais s’évertuera aussi présenter sa contexture actuelle (B)

A-LA GENESE DE L’UNION AFRICAINE.

L’Union Africaine est une initiative due à l’éveil de conscience des dirigeants

D’Afrique (1) relativement au caractère désuet de la défunte OUA (2).

1-l’Union Africaine résulte d’une prise de conscience des dirigeants africains.

Déjà avec le père KWAME NKRUMAH l’unité de l’Afrique mais alors de toute l’Afrique était un ardent désir1 ;mais avec la complexité intéressée de l’occident, ce ne fut point le cas. L’Organisation de l’ Unité Africaine qui avait alors été générée ne servait qu’ à encourager à d’égards la paupérisation morale et matérielle de l’ensemble du continent. Comme a eu le préciser le très regretté TCHOUDJAND PUEMI le succès des africains sera toujours un obstacle à la croissance des grandes puissances2.Nous avons souvenance qu’à la création de l’OUA ,certains des pères fondateurs militaient en faveur de la création des Etats-Unis d’Afrique alors que d’autres au contraire souhaitaient l’éclosion d’Etats nations sous une forme organisationnelle. Les Etats-Unis d’Afrique auraient très certainement limité l’exploitation continue de ce continent ;mais beaucoup ne l’avait pas compris. Et beaucoup ne comprennent toujours pas que l’indépendance des Etats africains tout comme l’imposition de la démocratie dans les années 90 relèvent d’une stratégie nouvelle de domination occidentale dont le pendant est la satisfaction de l’attentisme des dirigeants africains contrastant avec le soulèvement des couches sociales. Fort heureusement ,bien des chefs d’Etats africains ont pris acte de cette situation et comme une pandémie cette prise de conscience tend à se répandre peu à peu.

C’est à Syrte en Libye, le 9 septembre que les chefs d’Etats et de gouvernement d’Afrique sous l’initiative du guide MU’AMMAR AL KADHAFI 3ont pris la résolution de mettre sur pied l’Union Africaine. En effet ,cette quatrième session extraordinaire a permis l’adoption de la déclaration portant création de l’organisation. C’est ainsi que le 11 juillet 2000 à Lomé au Togo ,les Etats d’Afrique adopteront l’Acte Constitutif de l’Union Africaine. La signature de cet acte s’est faite sans heurts mais ce fut pas le cas de la ratification qui s’est effectué avec beaucoup de réserves.

Avec l’élection d’AMARA ESSY comme secrétaire général de l’OUA le 17 septembre 2000, le processus de métamorphose devait s’accélérer . C’est dans cet esprit que le 25 mai 2001 l’Union Africaine verra politiquement et juridiquement le jour. Officiellement cependant , ce sera le 9 juillet 2003 à Durban que cet oiseau prendra son envol marquant ainsi l’avènement d’une nouvelle ère en Afrique pour paraphraser le président BONGO.Il était en fait question d’adapter l’Afrique à la nouvelle donne internationale.

2-l’Union Africaine résultante des mutations internationales.

On se souvient que l’OUA est né e dans un contexte de guerre froide. Il était par conséquent question pour l’Afrique d’adopter une position de neutralité face au combat des deux grands.1Or la guerre froide s’étant achevée à la faveur des Etats -Unis , la donne capitaliste devait prendre sur les réalités internationales et son pendant qu’est la mondialisation avec. Le changement dans ce contexte était plus que souhaitable ;il était indispensable.

En outre, l’ Union Africaine arrive comme le petit Jésus qui doit accomplir une véritable thaumaturgie tout en rejetant les élans panégyriques. Donnons à notre Union le temps de grandir et de s’affermir. Evitons tout simplement de tomber dans le piège de l’OUA bis, ce qui malheureusement n’est pas impossible. Mais avant d’arriver à ce stade critique, prenons le soin de présenter la contexture de l’Union Africaine telle que prévue par l’Acte Constitutif la créant. Il sera alors question d’étudier les principes et objectifs qui seront complétés par la composition et les pouvoirs de l’Union Africaine.

B - La Contexture de l’Union Africaine

Parler de la contexture de l’Union Africaine nous amène à nous poser la question de savoir qu’est ce que l’Union Africaine ? Et, la réponse à cette question sera mieux perçue à travers l’analyse de ses principes et objectifs d’une part (1) la composition de l’U.A et les pouvoirs de ses organes d’autres part (2).

1-Les principes et objectifs de l’Union Africaine

Commençons avant tout par faire la différence entre principes et objectifs.

Alors que les objectifs représentent les buts que l’on cherche à atteindre les principes renvoient pour ce qui est du cas d’espèce à l’ensemble des règles générales qui guident la conduite des formateurs d’une Afrique unie.

Le bilan de l’OUA étant globalement positif, c’est d’ailleurs nos dirigeants qui seront amenés à reconduire certains principes nés sous l’égide de cette défunte mais surtout pas regrettée organisation. Le préambule de la charte de l’Union ne viendra pas vous démentir. Tout au contraire, il confirme en disant : " Considérant les principes … énoncés dans la charte de l’Organisation de l’Unité Africaine … ". E n plus des traditionnels principes de l’OUA, l’Union Africaine s’en est attribuée d’autres. Ce qui est très normal, vu le changement de contexte.

L’article 4 de l’acte de naissance de l’Union Africaine prend le soin de dresser la liste des 16 principes de l’Union.

Au rang des principes acquis de l’OUA, mention peut être faite de l’égalité souveraine et interdépendance de tous les Etats membres de l’Union. Ce principe reste dans l’optique méticuleuse de l’OUA, en ce sens qu’il prône ce désir de vivre ensemble sans complexe aucun. C’est cette même idée que vient défendre le principe de la coexistence pacifique entre les Etats membres de l’Union et leur désir de vivre ensemble dans la paix et la sécurité.

Le respect des frontières existent au moment de la colonisation est un autre héritage de l’OUA. Ce principe fait prédominer la règle de ’’l’uti possidetis…’’ qui consiste chaque fois qu’il y a litige frontalier à se référer à la position ’’statu quo ante’’ qui dans la plupart des cas est fixée à la période coloniale. C’est d’ailleurs en application de cette règle que la Cour Internationale de Justice a tranché le litige Tchado-Lybien inhérent à la bande d’Aouzou et tout récemment encore le litige opposant le Cameroun au Nigeria sur la péninsule de Bakassi.

A ces principes, on peut ajouter la mise en place d’une politique de défense commune pour le continent africain, le règlement pacifique des conflits entre Etats membres de l’Union, l’interdiction de recourir ou de menacer de recourir à l’usage de la force entre les Etats membres, qui obéissent à ce désir de restaurer la paix et la sécurité du continent.

Parmi ces seize principes, certains ont une importance particulière car synonymes du changement, quoique encore théorique, survenu en Afrique. De crescendo, on mentionnera la consécration d’un palace véritable à la société civile africaine : la participation des peuples africains aux activités de l’Union, promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes, promotion de la justice sociale pour assurer le développement économique équilibré et le respect sacro-saint de la vie humaine en sont des exemples assez révélateurs. C’est vrai que sous l’ère de l’OUA, en 1981 plus exactement, une charte des droits de l’homme1 fut écrite mais elle est restée théorique. Une telle réaffirmation ne peut qu’être louable si bien sûr, elle épouse la pratique.

Autre point d’évolution qui à vrai dire est né à Alger au sommet des chefs d’Etat de l’OUA en Juillet 1999, la condamnation et le regret des changements anti-constitutionnels de gouvernements.

L’Acte Constitutif de l’Union Africaine a même eu le mérite de devancer ’’la nouvelle donne du millénaire’’ qui d’un revers de la main est venue balayer, sinon confirmer celle de la rupture des frontières et partant de la fin de la Guerre Froide. Il s’agit bien du terrorisme. Le texte de l’Union a été rédigé et signé en 2000 au Togo, le 11 Juillet. Et ce sera aussi un 11 mais du mois de Septembre de l’an 2001 que le rejet du terrorisme prendra tout son sens car al première puissance en était victime. L’alinéa (0) de l’article 4 énonce ainsi le désir des africains de participer au déroulement des activités internationales. Le terrorisme est peut-être l’affaire de tous mais il concerne plus les autres continents car, même si des actes terroristes sont perpétrés en Afrique, c’est dans l’optique de détruire les autres sauf exception.

Enfin, l’acte des principes de l’union se trouve en l’alinéa (h) de la Charte. Il s’agit du droit d’intervention de l’Union dans un Etat membre à ne pas confondre avec la non ingérence d’un Etat membre dabs les affaires intérieures d’un autre Etat membre. Le droit ou devoir de non ingérence selon les cas n’est que légitime en ce sens qu’il permet de maintenir la souveraineté nationale de chaque Etat et assurer la paix en Afrique. Le principe de non ingérence n’a donc pas disparu comme le laisse croire certains journalistes. Le nouveau principe d’intervention ne concerne ainsi que l’Union et ne peut être mis en œuvre que dans des conditions assez particulières.

Les objectifs de l’Union Africaine comme le laisse constater l’article 3 de la Charte se regroupe aussi en deux catégories. La nouvelle OUA ne recherche plus la libération (du moins politique) du continent car elle a été obtenue. Mais la recherche d’" une plus grande " unité et solidarité du continent. Formulé de cette manière, on constate que l’OUA a pu constituer à une unité certaine. La défense de la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de ses membres sont des objectifs restant à atteindre dans ce même sillage.

Secundo, avec la fin de la Guerre Froide, le non alignement a été transformé en objectif différent notamment : promouvoir et défendre les positions africaines communes sur les questions d’intérêt commun pour le continent et ses peuples, favoriser la coopération internationale.

L’alinéa (h) de cet article réaffirme cependant la promotion et la protection des droits de l’homme et des peuples qui n’est pas en soi très différent de la promotion des institutions démocratiques.

A travers les buts quelle cherche à atteindre, l’Union Africaine fait transparaître son adaptation aux nouvelles réalités internationales.

L’Afrique a fini par comprendre que l’intégration est une condition sine qua non de son décollage. Le développement est ainsi devenu un leitmotiv en Afrique. Au surplus, en plus d’être social et économique, ce développement se veut durable, aussi que le précisait Mme Gro Harlem Brundtland en 1987.

Bref, les quatorze objectifs que s’est assigné l’Union semblent être une panacée pour l’Afrique mais encore, faudrait-il qu’elle ait les moyens de les appliquer, c’est à dire qu’elle puisse disposer d’organes aux pouvoirs considérables.

1-La composition de l’Union Africaine et les pouvoirs de ses organes.

L’article 5, alinéa 1 fait mention de 9 organes à savoir : la Conférence de l’Union, le Conseil Exécutif, le Parlement Africain, la Cour Africaine, la Commission Africaine, les Comités Techniques Spécialisés, le Comité des Représentants Permanents, le Conseil Economique et Social et enfin, les institutions financières.

Il ne s’agit là que d’organes déjà créés et prêts à être mis en place (…) bien d’autres peuvent voir le jour à s’en tenir au droit reconnu à la Conférence de créer d’autres organes.

Organe suprême de l’Union, la Conférence est composée de Chefs d’Etats et de gouvernements ou de leurs représentants se réunissant une fois au moins en session extraordinaire. Le sort de l’Afrique repose en fait entre les mains de la Conférence. Elle est à cet effet chargée de définir les politiques de l’Union, assure le contrôle de la mise en œuvre de Ces politiques et veille à leur application. La Conférence peut en plus de nommer les juges de la Cour, donner des directives au Conseil.

Les articles 10 à 13 traitant du Conseil Exécutif sont assez révélateurs. Le Conseil Exécutif est composé des Ministres des Affaires Etrangères ou des représentants à cet effet. Il est chargé de coordonner et décider des politiques nécessaires à l’ensemble des Etats membres, notamment en ce qui concerne le commerce extérieur, la régénération de l’environnement, la promotion des voies de communication, de l’instruction, de la santé, de l’équilibre social, etc. A chaque politique correspond en principe un secteur d’activités particulier qui sera en fait coordonné par un comité technique spécialisé.

Le Parlement Panafricain quant à lui est un organe hautement important au regard des rôles qu’il sera appelé à jouer. L’avant-projet du Statut Général ou plutôt son acte constitutif nous informe que le Parlement Africain sera monocaméral mais représenté par tous les parlements des pays d’Afrique.

Ainsi, les lois seront adoptées à la majorité des deux tiers des parlementaires. Le Parlement Africain travaillera en étroite collaboration avec la Commission de l’Union. Cette commission pourrait être chargée de transmettre aux parlementaires les dossiers urgents qui nécessitent des lois. Cependant les Chefs d’Etats ont aussi la possibilité de proposer des lois à voter au Parlement Africain, ce par l’intermédiaire de leurs représentants. Il s’agit là d’une fonction implicite qui dénote une fois encore de l’importance des membres composant l’Union.

La Cour de Justice pour sa part vient pallier à un très grand vide en Afrique. En effet, on doit convenir avec le Président Chirac qu’"il est fini, le temps où on justifiait la force mais il est venu le temps où on fortifie la justice ". on espère que l’Acte Constitutif de la Cour de Justice Africaine ne s’arrêtera pas à connaître uniquement des affaires civiles mais s’érigera en une véritable cour pénale au sens africain du terme. Un extrait du mensuel La Chronique d’Octobre 2002 nous rappelle que la Cour de Justice Africaine doit avant tout mettre l’accent sur la protection et le pression des violations des droits de l’Homme. Il reste encore difficile de répondre à certaines questions inhérentes à cette Cour car son acte constitutif est encore en cours de rédaction.

Relativement aux institutions financières, elles sont triples et se décomposent ainsi en Banque Centrale de l’Afrique, le Fonds Monétaire Africain et la Banque Africaine d’Investissement. Ces trois institutions ont chacun un rôle à jouer dans l’affermissement de l’économie africaine ; vivement qu’elles entrent très vite en pratique !

L’article 20 instituant la Commission la rend quasi indépendante de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements. C’est aussi le cas du Comité des Représentants Permanents et du Conseil Economique et Social qui est amoindri par l’influence débordante du Conseil Exécutif.

Quel a été le processus de phagocytose de l’Union Africaine et quelles sont les questions auxquelles nous avons essayé d’apporter des réponses. Il ne reste plus qu’à s’interroger sur ce que sera l’Union Africaine.

II - LES PERSPECTIVES DE L’UNION AFRICAINE

De prime abord, l’Union Africaine n e saurait être qualifiée de coup d’épée dans l’eau (A) mais à défaut de l’être en fait, elle pourra bien le devenir si rien ne se concrétise (B).

A - L’Union Africaine : Réel espoir pour les peuples d’Afrique

L’espoir que l’OUA apporte est manifeste à s’en tenir au respect par elle du préalable des théories de regroupement (1) et par ce désir d’opérer un changement considérable afin de vibrer en phase avec le contexte de l’heure (2).

1-Le respect des théories d’intégration

Il s’agit particulièrement de l’intergouvernementalisme (a) et de l’intégration supranationale (b).

a-La théorie de l’intérgouvernementalisme

L’Union Africaine est une organisation de coopération car elle associe les Etats. L’Union Africaine ne dispose que de compétences d’attributions définies et délimitées par son acte constitutif. C’est le principe de la spécialité. La théorie de l’intergouvernementalisme fut initiée par Stanley Hoffmann dans les années 40. cette théorie vise à comprendre les mécanismes par lesquels les Etats sont conduits à s’associer pour répondre plus efficacement à des besoins communs. Ainsi donc, l’Union Africaine est perçue comme un instrument placé à la disposition des Etats pour faciliter l’adoption des accords et assurer le respect des engagements pris ( ce qui en pratique est une très bonne chose). Il est ainsi question d’institutionnaliser la négociation - marchandage entre les Etats (Interstate Bargaining)), ce qui est aussi favorable à l’éclosion d’une intégration supranationale que l’Union Africaine a bien voulu nous offrir.

b-L’intégration supranationale

En tant qu’organe supranational, l’OUA a cette faculté d’atteindre directement les populations des Etats membres et leurs organes administratifs. L’OUA exercera ainsi les fonctions dans l’intérêt d toute l’Afrique. C’est d’ailleurs ce que précise l’Article 15732 du Traité de Rome, lequel traité, joint à celui de Maastricht a généré l’Union Européenne qui ressemble presque en tout à l’Union Africaine. Pour aboutir à la mise en place de cette intégration supranationale, il a bien fallu mettre en place et ensemble les données du fonctionnalisme, du néofonctionnalisme et fédéralisme participatif que Mr. Roche développe très bien dans son ouvrage Relations Internationales qui va d’ailleurs en droite ligne avec le contexte de l’heure. Ce contexte dans lequel s’est intéressé l’Union Africaine.

2-Le désir de l’Union Africaine de s’intégrer dans le nouveau contexte

On ne peut revenir sur une présentation positive de l’OUA car la présentation que nous avons conduit plus haut le laisse présager. Alors, nous allons plus nous atteler sur le caractère positif du droit d’intervention de l’Union (a). les efforts déployés dans la résolution des conflits (b) et la nécessité d’une réforme économique (c).

a- droit d’intervention de l’Union

C’est là une véritable innovation car en Afrique, quel que soit le statut que l’on pouvait avoir, grande puissance régionale, ensemble de puissances, etc. on ne pouvait disposer du droit de s’immiscer dans les affaires intérieures d’un Etat.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. L’Union Africaine a cette possibilité de contrôler les Etats de l’Union. C’est vrai qu’il ne s’agit pas d’une fédération, chose qui aurait d’ailleurs porté atteinte au principe de non ingérence brillamment défendu par la Charte de l’Union. En effet, le droit d’intervention dont nous faisons l’apologie ici est une décision concertée de la majorité des Etats de l’Union. Il est donc hors de question de prôner l’immixtion par exemple du Tchad dans les affaires intérieures de la République Centrafricaine, ou encore du Burkina en Côte d’Ivoire.

Les Chefs d’Etats africains vivront désormais dans un air de conscience, ainsi, on évitera certainement des événements similaires à celui du Rwanda en 1994. aucun président ne voudrait subir le sort de Bizimungu ou de Milosevic actuellement et d’une manière respective à Lusaka en Tanzanie et à la Hayes aux Pays-Bas. D’autres personnalités politiques l’ont même déjà compris, car certains conflits en Afrique ont été résolus.

a-La résolution des conflits

Ceux qui pensent que l’OUA échouera n’ont peut-être pas tort, mais ils pensent que l’échec sera total, alors là, ils doivent impérativement chausser des bésicles à double lentille, mieux, des lunettes à peu de serpent pour mieux ausculter la réalité, en évitant cependant de la transformer.

Citons par exemple la Sierra Leone qui a été pendant de nombreuses années terrassée par des guerres civiles ; aujourd’hui avec le retour de Tejan Kabbah, la paix est retrouvée.

Le cas de la République Démocratique du Congo peut aussi être cité à témoin car quoique la paix ne soit pas encore totale, elle s’aperçoit déjà à l’horizon.

L’Union Africaine est comme un bébé qui fait pousser ses premières dents ; il ne faut pas anticiper cette croissance. Laissons au temps le temps ; ainsi seulement, la réforme économique pourra s’effectuer sans ambages.

b-L’Union Africaine prend en compte les réalités économiques de continent

L’Union Africaine est dotée de plusieurs institutions financières chargées de relever les failles économiques de l’Union Africaine. Les principales institutions chargées de mener à bien cette tâche sont d’une triple dimension. La Banque Centrale Africaine, le Fonds Monétaire Africain et la Banque Africaine d’Investissement. En essayant de développer cet article 19 de l(Acte Constitutif de l’OUA en référence aux protocoles de ces trois institutions. On se rendra compte que la nouvelle unité de l’Afrique peut dans certaines mesures être assez solides.

La Banque Centrale Africaine, la Banque Africaine de d’Investissement et le Fonds Monétaire Africain sont l’_expression économique de l’Union. Cependant, la mise en place de ces institutions serait difficile en pratique et si on ne se prépare pas en conséquence, tout serait à recommencer.

B - Les espoirs apportés par l’Union africaine peuvent devenir une véritable illusion

Aux nombreux aspects négatifs que l’on observe déjà en l’OUA, (1) viennent se joindre les éventualités futures de destruction de ce nouveau-né (2).

1-Les éléments perturbateurs du succès de l’Union Africaine

La première critique que l’on peut adresser à notre nouvelle Union est d’abord d’ordre textuelle (a) ensuite intervient une certaine inefficacité face aux conflits (b) ; enfin et surtout, cette éternelle perdurance du volontarisme politique (c).

a-Les limites textuelles à l’efficacité de l’Union Africaine

L’alinéa (h) de l’article 4 de l’Acte Constitutif de l’Union Africaine prévoit le droit de l’Union d’intervenir dans un Etat membre sur initiative de la Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernements (initiative louable) mais à partir du moment où cette importante innovation ne peut être mise en œuvre qua dans des circonstances très limitatives, le désespoir se fait urgent. C’est en effet uniquement que s’il y a eu crime de guerre, génocide ou crime contre l’humanité que l’Union pourra intervenir. La Cour de Justice Africaine se doit d’avoir une compétence plus étendue. L’intervention ne doit pas se faire dans des cas exceptionnels. On peut par exemple, en ce qui concerne l’aspect politique, penser à des commissions africaines de contrôles du processus électoral. Espérons que très vite, cela sera compris et qu’aussi vite le changement sera opéré. Nous savons néanmoins qu’on ne saurait commencer un processus par sa fin.

Autre limite textuelle, l’imposition des sanctions. L’article 23 de l’acte de l’Union prévoit quelques sanctions à l’encontre des Etats membres. Il s’agit notamment de la privation de la parole aux réunions, privation du droit de vote, l’interdiction d’un ressortissant d’un Etat membre d’occuper un poste ou une fonction au sein de l’Union, de bénéficier de toute activité ou de l’exécution de tout engagement dans le cadre de l’Union. Ces sanction sont assez amoindries et propres à se retourner contre l’Union elle-même. Il serait plus fondamental de suivre les pas de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en infligeant des sanctions un peu lourdes à supporter telles des embargos par exemple. Cependant, il va falloir bien manier cette notion d’embargo afin d’éviter que ne se produise en Afrique la situation Irakienne. Celle-là même qui mettait en exergue une destruction massive de la population (civile) et une aisance de plus en plus accrue du BAAS et de la Moukharaba, entendu ici comme les organes directeurs du pays. L’embargo en Afrique doit beaucoup plus être pour parler comme Georges Mc Bundy une " dissuasion existentielle ". A ces deux critiques textuelles s’ajoute un troisième.

En effet, selon René Nguettia Kouassi, c’est un erreur que de créer de nombreuses organisations en Afrique qui à coup sûr, en diversifiant les activités de l’Union rendre dispendieux ses entreprises. Il semble particulièrement nécessaire de centraliser tout en prévoyant une déconcentration et non pas une décentralisation des activités de l’Union. Ainsi peut-être, les mécanismes de résolution des conflits ne seront plus ce qu’ils sont présentement.

b-L’incertitude de l’Union face à la résolution des conflits en Afrique

Un bref retour s’impose vers une date qui à tout jamais marquera l’histoire de l’Afrique : Le 8 Juillet 2002. Alors que nos Chefs d’Etats se réunissaient à Durban, le climat était assez délétère. Nos Chefs d’Etats, il faut l’avouer, comme l’a souligné un quotidien britannique ’’ont failli en venir aux mains’’. La pomme de discorde était le cas Ravalomanana. En effet, le Président Wade, contrairement à ses condisciples, battait en brèche la politique de la chaise vide pratiquée par au détriment du président malgache. Le plaidoyer de Mr. Wade en faveur de la reconnaissance de président élu Ravalomanana a été publiquement désavoué par ses pairs. Lors d’une réunion à huis clos des Chefs d’Etats, une tumultueuse algarade a opposé le Président a opposé le Président sénégalais au Chef de l’Etat nigérian Olusegun Obasanjo. Dans une réplique sanglante, le président nigérian lui demandait quels sont les intérêts inavouables qu’il espère de Madagascar. Maître Wade entrera alors dans une colère incommensurable traduite en ces termes : " Je prétends ici que je suis l’un des rares présidents à avoir été élu, légalement et en toute transparence, tandis que nombreux sont ceux dans cette salle à s’être emparés du pouvoir dans leur pays par un putsch ". On constate aisément que ce n’est pas l’harmonie entre nos dirigeants. Wade apparaît souvent ou même toujours, dira un ministre africain comme : " l’héritier du Montesquieu de l’esprit des lois, tout en se prenant pour le porte parole pour l’Afrique du Downing Street et de la Maison Blanche ".

L’Union Africaine a reçu les problèmes de l’OUA et les a fait siens sans chercher à les résoudre. C’est en début 1982 que le togolais Edem Kodjo, alors Secrétaire Général de l’OUA avait admis la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD) au sein de l’OUA. Cette décision avait soulevé un tollé général et surtout avait entraîné le retrait du Maroc qui est bien un pays africain de l’OUA. De nos jours, cette controverse perdure car lorsque nous regardons la Charte de l’Union Africaine, on constate hélas l’absence du Maroc au rang des pays de l’Afrique. Chose étonnante, nos dirigeants ne semblent pas préoccupés par cette division de l’Afrique et partant le Maroc a certainement beaucoup à apporter à l’Afrique. On avait sans doute raison de dire : " OUA - UA les problèmes restent les mêmes ".

L’Union Africaine est, il faut le reconnaître, encore théorique, même si çà et là, des efforts pratiques essayent de se déployer. Seulement, le prêtre aura beau prêcher la bonne parole de Dieu, mais tant qu’il ne donnera pas le bon exemple, peu nombreux seront ses fidèles qui mettront en pratique ses recommandations. Comment ainsi l’Ouganda peut-il être un pays médiateur alors que sur le plan interne, les esprits s’échauffent ? Comment compter sur le Nigeria alors qu’à Kaduna, à Zhamfara, les torchons ont brûlé ? Le bon exemple se prêchant par soi-même, il est encore grand temps pour les dirigeants du continent le plus riche en ressources naturelles de transcender cet esprit du volontarisme politique.

c-La perdurance du volontarisme politique en Afrique

Le volontarisme politique s’oppose à la volonté politique. Le volontarisme politique ne doit en effet pas surprendre car la plupart des Chefs d’Etats sont les mêmes et les mentalités sont sans doute les mêmes. elle est dépassé, cette l’époque où les fonds du gouvernement sont ceux des gouvernants. Comme l’a mentionné le Président Paul Biya du Cameroun dans une note du mois de Novembre 2002, l’ère du clientélisme est dépassée ; la corruption ne doit être qu’un vulgaire souvenir. On doit servir et non se servir. Si certains Etats sont conscients de cette réalité, beaucoup d’autres s’en moquent encore et tant que cela perdurera, l’Afrique sera toujours à la traîne et l’Union Africaine pour sa part ne sera rien du tout. Ainsi, beaucoup de choses doivent être faites pour éviter la future destruction de l’Afrique.

2-Les préalables au succès futur de l’Union Africaine

Afin d’éviter l’échec de l’U.A, il serait mieux de privilégier d’abord l’Afriqueéconomique(a),deconforter les institutions de l’Union (b), d’accélérer l’autonomie africaine (c).

a-La nécessité de privilégier l’Afrique économique

La construction de l’Union Africaine, à l’instar de l’Union Européenne a des répercussions sur l’état actuel de la situation économique et socio-politique du continent africain. Est-il possible de développer simultanément l’Afrique économique et l’Afrique politique ? s’interrogeait Monsieur Kouassi. La réalité de l’heure et les nouvelles contraintes du monde contemporain exigent, poursuivra Mr. Kouassi, que l’on privilégie l’Afrique économique.

En effet, le développement de l’Afrique économique fournira des imputs nécessaires à l’éclosion de l’Afrique politique. Privilégier l’Afrique politique au détriment de l’Afrique économique risquerait d’être une erreur car avec cette dernière, la priorité sera aisément accordée à l’application effective des résolutions de la Communauté Economique Africaine (CEA). Mais encore, il faudrait que la somme des économies régionales, piliers incontournables de l’économie africaine soit ultra positive.

La toile de fond du tissu industriel en Afrique doit demeurer l’agro-industrie qui reste un gage assez fiable pour le décollage de l’Afrique et le succès de l’Union méritent d’être confortés.

b-La résurgence d’un renforcement des organes de l’Union Africaine

Comme le précise si bien Mwayila Tshiyembe, actuel directeur de l’Institut Panafricain de Géopolitique à l’Université de Nancy V en France, l’UA ne peut être un succès que si et seulement si certaines institutions sont confortées. En effet, pense professeur, si l’UA voit le jour pratiquement dans l’état actuel de sa contexture, on risquerait de se heurter à un mur épais comme le rappelait M. Koffi Annan. Quatre institutions méritent ainsi d’être confortées.

Primo, la Conférence de l’Union Africaine doit devenir un véritable exécutif de l’Union. Elle doit concevoir la politique de l’Union mais en tant qu’exécutif, elle doit savoir manier la notion de direction et surtout de dextérité. Elle ne doit pas être un moyen de restriction absolue du pouvoir d’action des autres organes telle la Commission qui mérite elle même d’être réajustée.

La Commission doit être l’organe opérationnel et non pas le simple secrétariat prévu par l’Acte Constitutif. Les Commissaires africains devront être de vrais ministres - Un Etat, Un membre - .

Le Parlement Panafricain doit être bicaméral et non pas monocaméral comme le prévoit la Charte. La participation de la société civile ne peut se faire que par ce bicaméralisme. Au modèle du Congrès américain, on devrait avoir un Sénat africain et une Chambre des Représentants Africains qui viendront élire à la majorité des deux tiers de la Conférence et à la majorité simple des membres de la Commission. Il devrait avoir un nombre équitable de représentants entre Etats ? ce serait là alors une véritable ’’Assemblée africaine’’.

La Cour de Justice de l’Union doit avoir des juges d’une efficacité universelle. Comme les juges de la Cour Internationale de Justice, ceux de la Cour Africaine doivent être proposés par les grandes écoles de Droit (Universités africaines), les cours de justice internes, etc. Pour plus d’objectivité, le recrutement des juges africains devra se faire par voie de concours, tout en prenant le soin d’assurer l’équilibre continental. Les arrêts rendus par la Cour doivent s’imposer aux Etats. Cette Cour doit être considérée comme l’ultime recours après l’épuisement des voies internes ; ainsi donc, elle peut être suivie par toute personne physique ou morale. L’indépendance de cette Cour face aux Etats doit être affirmée. La Cour doit être au service des justiciables et non un instrument de la justice des Etats.

En plus de ces quatre institutions, on doit opiner avec Mr. Tshiyembe que l’Armée Africaine doit fonctionner comme les Casques Bleus de l’ONU afin de minimiser le coût de la projection des forces en tout lieu et au moment opportun. On ne doit pas toujours attendre un éventuel secours de l’Occident comme celui de la France en Côte d’Ivoire. L’Afrique doit apprendre à voler de ses propres ailes.

c- L’accélération de l’autonomie africaine

Le pilotage de destin du continent doit être le fait des africains eux-mêmes. L’Afrique dispose d’immenses moyens pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée, mais à condition qu’elle soit maître de son destin. On doit se libérer du joug de la nouvelle colonisation. Tant que l’Afrique détiendra moins de 1% dans les échanges internationaux et que sa contribution à l’évolution du monde moderne, des points de vue de la recherche, toute tentative d’union sera vouée à l’échec.

Les africains doivent accepter d’éliminer en leur sein tous les comportements qui font de l’Afrique le major de toutes les misères planétaires.

L’Afrique doit constituer la locomotive de son épanouissement

Ce n’est qu’ainsi que l’Afrique retrouvera le sourire, non pas le sourire de l’exploitation, de la pauvreté ou du néo-colonialisme mais celui du succès.

L’Union Africaine comme nous l’avons dit était attendue au regard du caractère désuet de l’OUA. Cette Union draine en Afrique une grande marge d’espoir. Chaque africain a actuellement le droit de rêver. Mais, le rêve ne doit pas être un illusion. C’est bien beau de louer la nouvelle Union mais ce serait aussi persifleur que de la louer en bloc. Il y a des lacunes et elles doivent être comblées. Beaucoup d’initiatives ont été et seront certainement efficaces. Qui pouvait imaginer qu’en Afrique il existerait un jour le droit d’intervention (collectif) ? La prise en compte des intérêts de la société civile reste dans ce même sillage positif. Cependant, nos frères ont certainement pêché en ce sens où en voulant intégrer l’Afrique dans le contexte actuel, ils ont renoué avec la donne traditionnelle. On espère juste que tout cela se dissipera très vite et que très rapidement les préalables omis seront appliqués. L’Afrique sera désormais un poids lourd sur la scène internationale. On transcendera une fois pour toutes ce statut d’assisté afin d’obtenir le titre de partenaire. N’est-ce pas d’ailleurs ce que le NEPAD, autre initiative africaine cherche à établir ?

1 -le pr. KAMTO s’exprimait ainsi dans un article " quelques réflexions sur la transition vers le pluralisme politique au Cameroun " publié dans La revue africaine de droit public en 1993 p209.

2 -TCHENZETTE (M) : " l ’Afrique est-elle maudite ? "ouest échos période d’ avril 2003

3 -OUA :organisation de l’unité africaine ;véritable première organisation continentale en Afrique née en 1963 après une très longue controverse entre les maximalistes et les minimalistes quant à la création des Etats -Unis d’Afrique et le maintien des Etats nations.

4-V. la thèse de doctorat soutenue à l’IRIC en juin 2003 par DJUIDJE Reine sur la transition OUA-UA

5-KWAME NKRUMAH Africa must unite Paris 1964 (version française).

6 -TCHOUDJANG PUEMI :MONNAIES , SERVITUDES ET LIBERTES édition de 1982

7-Il est à la tête de la LIBYE depuis 1969. 8-périphrase qui permet de qualifier la guerre froide qui commencé en 1945 à partir du rideau de fer dont parlait CHURCHILL semble s’être achevé en 1953 pour les uns et 1991 pour les autres.

9- La Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples est entrée en vigueur en 1986.

10-Paraît-il, le Burkina Fasso n’était pas neutre dans la rébellion ivoirienne.

10-Ex Zaïre

11-Nguettia Kouassi était chef de la division Recherche et Développement, Secrétariat Général de la défunte OUA

12-Date de naissance officielle de l’Union Africaine. C’était à Durban

13-ASSANE Fall-Diop, Les failles de l’activisme diplomatique du Sénégal, Le Monde Diplomatique Octobre 2002, p.12

14-Un affrontement entre Chrétiens et Musulmans s’est opéré dans des villes nigérianes, notamment Abudja et Katuna, en Novembre 2002, les élections Miss Monde qui y étaient prévues ont été renvoyées à Londres

15-Jeune Afrique Economique N° 339 p.87

16-Le Monde Diplomatique, Juillet 2002. la difficile gestation de l’Union Africaine. Mwayila Tshiyembe pp. 22-23

17-Ibid

18-Mwayila Tshiyembe, l’Afrique face aux défis de la mondialisation, Le Monde Diplomatique Septembre 2000

19-Le Monde Diplomatique, Juillet 2002 op.cit

20-L’éternel retour des militaires français en Afrique par Philippe Kymanie in Le Monde Diplomatique, Novembre 2002, p24-25

21-J.A.E N° 339 p.89

répondre Répondre à cet article

envoyer Envoyer cet article

Vous avez aimé cet article ? Cliquez ici pour le recommander à Rezo.net, l'Autre Portail.

  

Il y a 2 contribution(s) au forum.

L’OUA réussira t-elle à extiper de l’Afrique certains fléaux ?
(1/1) 27 novembre 2005, par Jeron

L’OUA réussira t-elle à extiper de l’Afrique certains fléaux ?

27 novembre 2005, par Jeron   [retour au début des forums]


Ma question est de savoir si L’OUA réussira à faire cesser la Faim et la Pauvreté en Afrique, vu qu’il n’y a pas assez de moyens d’après ce que disent les Membres de cette Organisation ?

répondre  Répondre à ce message

> L’OUA réussira t-elle à extiper de l’Afrique certains fléaux ?

29 novembre 2005, par martial tchenzette   [retour au début des forums]


Déjà LEVONS ENSEMBLE UNE EQUIVOQUE en précisant que L’OUA n’existe plus et qu’elle a été remplacé depuis 2001 par l’UA.A présent disons que l’UA ne peut être que ce que les chefs d’Etat et dirigeants africains voudraient qu’elle soit.Si on ne veut en faire qu’une pale copie de l’OUA tel sera le cas mais si par contre on veut en faire un véritable moteur d’intégration en Afrique et de relance de développement ça aussi on le pourra.POUR DIRE QUE LE SUCCeS DE L’UA en matière de développement repose entre les mains de ceux qui la dirigent et aujourd’hui malheureusement les luttes intestines et les conflits égoîstes de leadership empche à l’UA d’avancer si on est au moins sur eu égard à la témérité des hommes comme Alpha Omar Konaré actuel président de la Commission de l’UA que l’UA ne recule pas tout porte à croire néanmoins qu’elle marque le pas sur place.

répondre  Répondre à ce message


HAUT | Accueil | Qui sommes-nous? | Liens dézombificateurs | Zone Ouverte de Discussions | Participez !! | FAQ | Admin

xml SYNDICATION | ARTICLES POPULAIRES & VISITÉS | PLAN | ÉDITION EN MODE TXT | TOUS LES RÉDACTEURS

Ce site utilise PHP et mySQL et est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL

Creative Commons License Le matériel publié sur ce site est soumis à cette license de Creative Commons